Vierge

diocese ndali

Eveque2b

La Caritas de N’Dali dans le but d’œuvrer pour le développement humain intégral des filles et fils de sa famille diocésaine répond amplement à cet adage, en  réalisant chaque année des forages pour permettre aux populations villageoises d’accéder à une eau potable de qualité.

Du 18 au 20 mai 2021, les evêques du Bénin se sont réunis au Grand séminaire  Mgr Louis Parisot de Tcnavédji pour leur troisième session ordinaire plénière au titre de l'année pastorale 2020-2021. A l'issue de la conférence,  certains étudiants ont fait un pas significatif dans le cours de leur formation à travers la collation de quelques minnistères. Le diocèse de N'Dali a eu la joie de voir certains de ses fils parmis les heureux choisis. Il s'agit des abbés Philippe ( de la Paroisse Notre Dame de la Route de Bembèrèkè) et Simplice (de la Paroisse Saint Marc de N'Dali)  ont eu à faire leur prise de soutane et le rite d'Acolytat. Jean-Paul  (de la Paroisse Saint Marc de N'Dali)   a fait quant à lui le rite d'admission et le ministère de lectorat.

Plus qu'une tradition, le diocèse de N'Dali à la fin du mois du Rosaire, se donne l'obligation unique de venir aux pieds de Notre Dame de la Paix de Bembéréké, pour rendre grâce à Dieu par Marie.

Sœur Nelly BIKOULA, Dominicaine de l'anunciata.

Cette année, ce rendez-vous était pris et effectué ce Samedi 30 Octobre 2021.  A cet effet, cette matinée de dévotions et de dévouement à Marie a  commencé  avec la méditation du chapelet avec la participation de tous les fidèles présents et en présence de l'Ordinaire du lieu,  Monseigneur Martin ADJOU. Après la méditation du chapelet, faite en procession autour du sanctuaire, les fidèles sont entrés avec grande piété dans la célébration Eucharistique  présidée par Monseigneur et concélébrée par le clergé du diocèse venu en  grand nombre.   Dans son homélie, l’évêque  invitait le peuple de Dieu présent, à réciter davantage le saint rosaire comme expression de l’amour de Dieu qui ne se lasse pas. S'appuyant sur le vingtième sixième (26ième) paragraphe de sa lettre sur le rosaire,  le prélat a cité le dévôt avéré du Rosaire, le  Pape Jean-Paul II qui disait: « qu’en récitant le rosaire, nous devenons semblables à Jésus et à Marie. ». Pour toujours renforcer cette invitation, partant de  Raymond BURK, Monseigneur disait également que : « par le rosaire, Dieu accordera la victoire contre satan. » Et de cette victoire sur Satan, le Bénin par ces temps qui courent, en a besoin. C'est ainsi que l'évêque fait ce témoignage selon lequel, depuis que la loi sur la légalisation de l’avortement au Bénin a été votée, sa dévotion pour la Vierge Marie s’est renforcée, et il a affirmé que << Le Bénin,  n'a pas à combattre contre les hommes, mais contre les forces du mal.>>. Et dans cette lutte, il invitait les fidèles à souvent invoquer Notre Dame des enfants. Donnant l'exemple,  c'est par l’invocation de notre Dame des enfants que l’évêque a conclu son homélie où Marie a été honorée. Pour  parfaire cet hommage, l'évêque à la fin de la célébration a invité tout le monde à converger vers les collines de Bembéréké où l'époux de Marie est honoré.

Après cette  célébration Eucharistique, en effet,a suivi la bénédiction de "l’espace Saint Joseph" construit en face du sanctuaire par les frères Franciscains de l’Immaculée. Poursuivant le projet du chemin de Croix en grandeur nature, Il y eut aussi, la bénédiction de deux nouvelles stations du chemin de Croix précédée du chemin de Foi où la représentation du puits de Jacob et de ses personnages principaux (Jésus et la Samaritaine) a été aussi bénie. Cette belle journée s'est achevée par des  agapes fraternelles dans la communauté des frères Franciscains de l’Immaculée à la fin duquel le gâteau a été coupé  en l’honneur  de la Vierge Marie. Tous les témoins de cette belle journée, se confondaient en action de grâce au Seigneur pour leur avoir permis de vivre intensément et dans la prière cette journée pleine de bénédictions.