Vierge

diocese ndali

Eveque2b

Du vendredi 26 au 28 mars 2021, près de 800 jeunes venant de toutes les paroisses ont pris d'assaut la cathédrale Saint Marc suite à l'appel de son excellence Monseigneur Martin ADJOU,Évêque du diocèse de N'Dali pour un week-end pas comme les autres à la cathédrale Saint Marc de N'DALI.

Il sonnait 15h 30min.Le soleil avait étalé son autorité partout,avec une chaleur qui étouffait les gorges autant qu'elle faisait transpirer les corps.Un camion ayant à son bord,79 jeunes de la paroisse de Fo-bounré exécutant des chants d'action de grâce et poussant des cris de ralliement foulait la cour de la cathédrale saint Marc de N'DALI.Là,se trouvait une foule enthousiaste qui les ovationnait fortement et longuement.Quelques heures plus tard,la cour de la cathédrale était devenue trop exigue pour contenir les jeunes pèlerins qui sont venus de toutes les paroisses du diocèse.Au portail,on se croirait devant une unsine de la Société D'Egrenage du COton(SODECO) du fait  du nombre de camions qui s'y trouvaient.Hommes en  soutane,religieux ,religieuses,laïcs allaient et revenaient.La joie se lisait sur tous les visages.La première Journée prit fin par une soirée récréative au cours de laquelle,des talents ont éclos .L'auditoire était en effet plié en quatre.Des explosions de rire,à chacune de ses envolées,crépitaient dans le public.La prestation du comique était un avant-goût de la pièce qui allait être présentée.Au rythme cadencé des musiques traditionnelles et religieuses mêlées au son des mains du public,des jeunes avancaient,chantaient et esquivaient majestueusement les pas de danse: c'était tout simplement l'extase.

Après la Messe de 6h 45 le lendemain,les jeunes ont eu la joie d'accueillir son Excellence Mgr Martin ADJOU pour leur entretien intitulé"Coeur à Coeur". Le prélat, par des anecdotes, des expériences personnelles,des versets bibliques bref,en bon pédagogue a donné un enseignement très riche aux jeunes.En effet,il a montré le bonheur dans lequel l'on baigne lorsqu'on accepte donner sa vie à Jésus.En clair,il a invité les jeunes à la vie sacerdotale, religieuse ou au mariage.C'est pour cela qu'il les a exhortés à fuir autant que faire se peut le péché de la chair parce que"Notre corps est le temple de l'esprit Saint" a-t-il déclaré.Par ailleurs,il a saisi l'occasion pour inviter les jeunes à être forts,sereins confiants.C'est dans cette optique qu'il leur disait avec une voix grave:<<N'ayez jamais peur chers jeunes de vos ennemis.>>Pour finir,Mgr ADJOU a prié les jeunes à aimer les efforts,à fuir la facilité et à ne jamais passer une jourrnée sans faire la bonne action.En tout cas,les jeunes ont compris ce samedi qu'un jeune, c'est celui qui s'émerveille,acclame,qui est dans la joie et qui est sans jalousie et sans haine.Les jeunes l'ont  longtemps tenu sur la sellette mais il a répondu à chacune de leur préoccupation.Cet entretien faut- il le rappeler a reconforté,galvanisé les jeunes,a rassuré les dubitatifs et a permis aux indécis de se raviser.Ils étaient vraiment ragaillardis et le lui ont manifesté par un tonnerre d'applaudissenents.Une grande prière d'intercession et de délivrance présidée par le Révérend Père Raoul,l'exorcistte du diocècese  a mis fin à cette deuxième journée des JDJ.

Dimanche à 10h00,Mgr fit son entrée à l'intérieur de la cathédrale avec une dizaine de prêtres concélébrants oú les attendait une foule trépidante.Les corps s'inclinaient en signe de salutation au prélat.De sa haute taille,il lançait un regard vif et souriant à une foule gaie, composée de religieux, religieuses,laïcs et curieux.Dans son homélie,Mgr a évoqué trois points qui font de nos jours obstacles à l'épanouïssement de la Jeunesse. Il s'agit de la fornication,la cupidité et les liens avec l'idolatrie.Il a donc invité ceux-ci à fuir ces maux qui les gangrènent.

<<Et si et seulement si les Journées pouvaient continuer jusqu'à la semaine prochaine>>,<<Je n'ai plus envie de rentrer>>,<<Ces journées sont vraiment inédites>> entendait-on dans la foule au sortir de la messe.C'est à 15h 30min que le premier camion démarra en trombe.Du poing droit levé,les pèlerins répondirent à l'<<aurevoir>> de leur hôte.Rendez-vous à Sinendé en 2023 pour la prochaine édition.