Vierge

diocese ndali

Eveque2b

Les Soeurs de la Providence de Gap sont aussi dans le diocèse de N'Dali plus précisément sur le territoire de la Paroisse Saint Marc.

Erection : 1985

B.P. : 23 N’Dali

Qui sont-elles ?

Fondée en 1762 par un prêtre diocésain français Jean Martin MOYE, la congrégation est de droit pontifical. Le Père MOYE, touché par la misère et l’ignorance de la population (la jeunesse abandonnée à elle-même, les vieillards, ignorant tout sur la religion) vers laquelle il a été envoyé, a été amené à chercher des femmes pour l’aider dans cette mission.

Cette congrégation a six (06) branches liées au même fondateur. A chaque branche, en plus du nom de Sœurs de la Providence, on ajoute le nom de la ville dans laquelle a été fondée la congrégation d’où le nom des Sœurs de la Providence de GAP (Gap comme le nom d’une ville de France).

Quels sont leur spiritualité et charismes ?

Leur charisme est de manifester la miséricorde de Dieu à tous surtout les pauvres. Leur spiritualité est de l'école française et se résume dans les quatre vertus de leur congrégation : La Simplicité, la Pauvreté, l’Abandon et la Charité.

Les sœurs ont pour but :

Sanctification de ses membres

L’instruction des jeunes surtout des filles dans les villages et campagnes.

Le soulagement des malades et surtout des pauvres.

Quelle est leur mission apostolique ?

Travailler dans les milieux pauvres et abandonnés en faisant attention à la jeunesse et aux malades.

Exercer la catéchèse, centre d’apprentissage dans l’éveil et la formation pour la vie religieuse.

Animer les femmes dans les villages.

Eduquer.

Où sont-elles présentes ?

Les sœurs de la Providence de GAP sont sur tous les continents :

EUROPE ( France, Espagne)

AMERIQUE (Brésil, Mexique, Bolivie)

ASIE (Inde)

AFRIQUE (Bénin -Dangbo, Adjohoun, Cotonou, Djougou, Pampam, Manta et N’Dali)

Et leur vie dans le diocèse de N’Dali ?

 

Signalons tout de suite que les sœurs de la Providence de GAP sont venues au Bénin en 1960 sous l’invitation de Mgr Boucheix qui était évêque de Porto-Novo.

Afin d’être fidèle à l’esprit de leur fondateur, aller dans les milieux reculés, les sœurs de la Providence de GAP sont venues dans le diocèse de N’Dali, en 1985.

Comme activités, dans la seule communauté, elles s’occupent :

Former des jeunes filles qui veulent les imiter (Noviciat)

Eduquer des jeunes filles des campagnes villages et autres (Foyers des jeunes filles).

Qui sont les membres qui constituent cette communauté ?

Sœur Monique GOUTON

Diocèse d’origine

Porto-Novo

Titre

Responsable

Maitresse des Novices

Sœur Christiane QUENUM

Diocèse d’origine

Abomey

Titre

Responsable du Foyer des jeunes filles

Concrètement quelles sont nos structures dans le diocèse ?

Noviciat des sœurs de la Providence de Gap de N’DALI (1985)

Responsable : Sr Monique GOUTON

Pour cette rentrée le noviciat compte 04 Novices et 03 Postulantes. La maison de formation compte au total 07 filles.

Foyer des jeunes filles « Jean-Martin » de N’DALI (1987)

Responsable : Sr Christiane QUENUM

IMG 20181021 WA0007 IMG 20181021 WA0004

La communauté des soeurs avec une supérieure

IMG 20181021 WA0008

IMG 20181021 WA0003
IMG 20181021 WA0005 IMG 20181021 WA0002