Malgré l'ouverture des Églises en Juin 2020, la pandémie sévissant toujours, les agents pastoraux du diocèse de N’Dali, avec leur pasteur ont décidé de mettre l’administration des sacrements de l’initiation chrétienne dont la confirmation au début de cette rentrée pastorale. C’est ainsi que depuis le Samedi 14 Novembre 2020, Monseigneur Martin a commencé le tour des 15 paroisses du diocèse pour conférer le sacrement de confirmation dans le compte de l’année catéchétique 2019-2020. Le Samedi dernier, le samedi 30 Janvier 2021, c'est  la Paroisse de la Conversion de Saint Paul de PÈRÈRÈ qui recevait Son Excellence.

 

Pèrèrè s'est réellement apprêté pour faire de ce jour un jour inoubliable. L'Eglise ne pouvant contenir tous les fidèles, la Messe a été dite en plein air.  Au cœur de cette Eucharistie, se célébraient deux événements majeurs.  D’abord la paroisse rendait grâce pour ses trente sept (37) ans de création à l’occasion de la Commémoration de son Saint Patron, Saint Paul. Et bien entendu, elle rendait grâce avec ces 187 baptisés qui devraient être confirmés dans leur foi. C'est la première fois qu'une paroisse présentait un nombre aussi important de catéchumènes à confirmer dans le plus jeune des diocèses du Bénin, N'Dali. Monseigneur Martin ADJOU-MOUMOUNI l'a reconnu justement au début de son homélie quand il disait  : <<Je n'ai jamais conféré autant de confirmation en une seule Eucharistie dans le diocèse. Ça me donnera du travail, mais je suis content de le faire.>>

Poursuivant sa méditation, partant de la première lecture tirée du livre d'Ézéchiel parlant des ossements desséchés (cf Ez 37, 1-10), le prélat a invité les futurs confirmés à fuir le péché en ces termes : <<Qu'est ce qui nous fait devenir des ossements c'est le péché. Avec le péché nous sommes des cadavres ambulants. Chers confirmands vous avez de la chance. Vous allez recevoir une grâce spéciale. Quand L'Esprit est sur vous, tout ce qui est de la chair n'est plus de vous.>> Après avoir testé tant soit peu ces catéchumènes sur leur connaissance des dons du Saint Esprit, le prélat les a invités à détacher leur vie afin de laisser place à l'Esprit Saint. <<Car, poursuit-il, quand on reçoit L'Esprit Saint on a la force pour traverser toutes les ténèbres de la terre.>>

À l'issue de cette belle célébration, Monseigneur à procédé à la remise du premier trophée de la première édition du concours diocésain intitulé "génie-catholique" remporté par les jeunes de la Paroisse.

 L'action de grâce s'est poursuivie le long de la soirée avec le partage du repas fraternel et les différentes animations.